Pourquoi le petit Jésus a-t-il pris la place de saint Nicolas?

par Community Manager il y a 3 semaines (456 visites)

Samichlaus-Migipedia-News.jpg

Pourquoi, en Suisse alémanique, parle-t-on du «Samischlaus» au lieu de saint Nicolas? Et qui est le père Fouettard, baptisé «Schmutzli» dans cette partie du pays? C’est ce que vous allez découvrir, et bien plus encore, en lisant le texte suivant.

Année après année, saint Nicolas et son drôle d’acolyte, le père Fouettard, viennent nous rendre visite le 6 décembre. Dans leur besace: pain d’épice, noix et tirggels au miel! Mais connaissez-vous l’origine de cette coutume? J’ai demandé à mes collègues de bureau de m’envoyer leurs questions sur ce sujet et me suis ensuite efforcée d’y répondre:

 

Saint Nicolas a réellement existé, n’est-ce pas?
Tout à fait. L’homme auquel notre saint Nicolas doit son nom est né vers 280 après J.C. et a œuvré comme évêque à Myra, dans l’actuelle Turquie.
  Devenu orphelin très jeune, il a hérité d’une véritable fortune, qu'il a distribuée aux pauvres. En revanche, les opinions divergent sur la façon exacte dont il a procédé. J’ai lu une fois qu’il déposait secrètement des provisions devant la porte de la maison des nécessiteux. Ailleurs, on peut lire qu’il a distribué ses biens tout à fait ouvertement.

Les coutumes liées à la Saint-Nicolas divergent aussi de nos jours: chez nous, saint Nicolas distribue en pleine journée de petits sacs bien remplis; dans d’autres pays, c’est durant la nuit qu’il garnit de présents chaussettes et souliers. À l’origine de cette opération nocturne, la légende selon laquelle saint Nicolas aurait jeté de nuit des pièces d’or par la fenêtre de la maison d’une famille pauvre.

 

Pourquoi, en Suisse alémanique, l’appelle-t-on Samischlaus et non saint Nicolas?
Je n’ai pas encore réussi à trouver de réponse claire à cette question. Je suppose néanmoins que Samischlaus est tout simplement la traduction de «Saint-Nicolas» en suisse allemand, «Chlaus» signifiant Nicolas, et «Sami», saint. Qu’en pensez-vous?

Dans d’autres pays, on l’appelle Agios Nikolaos (Grèce), Sinterklaas (Pays-Bas) ou encore San Nicolás (Espagne).

 

En Suisse, la fête de Saint-Nicolas varie-t-elle selon la région?
Je connais certains endroits qui cultivent leur propres traditions. À Küssnacht, au bord du lac des Quatre-Cantons, on connaît ainsi le «Chlausjagen», ou chasse à saint Nicolas: un cortège de «Geislechlepfer» (claqueurs de fouet) et de «Trychler» (sonneurs de cloche de vache) mène saint Nicolas à travers la ville.
 Tous les 6 décembre, dans le village de Saint-Nicolas (VS), le clocher de l’église est habillé d’un costume de saint Nicolas. Cette coutume a même valu à la commune de faire son entrée au Livre Guinness des records: ce saint Nicolas est en effet le plus grand de la planète.

 

Quel est le rôle du père Fouettard?
Dans de nombreux pays, saint Nicolas est flanqué d’un inquiétant personnage.
 Dans nos contrées, je l’ai dit, il s’agit du père Fouettard, ou «Schmutzli» en Suisse alémanique; ailleurs en Europe, on l’appellera par exemple Knecht Ruprecht, Krampus, Beelzebuub, Père la Pouque ou encore Zwarte Piet («Pierre le Noir»). Autrefois, il jouait le rôle du méchant. Il était parfois même entravé de chaînes, tout droit sorti de l’enfer. Sa mission: punir les enfants désobéissants. Aujourd’hui, il est bien moins effrayant, même s’il reste celui qui menace les enfants et s’il leur fait un peu peur, avec son manteau de teinte sombre, sa barbe noire et son visage couleur de suie. Il porte généralement un grand sac de jute: autrefois, on disait aux enfants que le père Fouettard les jetterait dedans s’ils n’étaient pas sages.

 

À l’origine, c’était le jour de la Saint-Nicolas que l’on distribuait les cadeaux. Du reste, à en croire Wikipédia, c’est toujours le cas au Luxembourg. Lorsque, avec la Réforme, la dévotion aux saints a perdu de sa vigueur, la distribution a été reportée au jour de Noël et le petit Jésus est devenu celui qui apportait les cadeaux. Aux États-Unis et dans de nombreux pays, c’est toujours «Santa Claus» (aussi appelé Père Noël) qui endosse ce rôle. On l’a simplement fait venir quelques semaines plus tard, de sorte qu’il rend désormais visite aux enfant le jour de Noël avec son chargement de présents.

 

Et vous, comment fêtez-vous le 6 décembre? Offrez-vous à vos proches un sac de Saint-Nicolas, et si oui, de quoi le remplissez-vous?